Une vie pour une vie – En dictature…

Le 7 septembre 2023, nous les élèves de 2e année IS avons traité la question des luttes. Nous avons créé en détail nos propres dictatures fictives. Par la suite nous avons créé des affiches militantes et de propagande sérigraphiées.

 

Thème

La dictature

« Une vie pour une vie »

Capucine De la Marre à pris le pouvoir pour que les animaux reviennent à leurs pouvoirs d’origine. Selon elle, l’ennemi commun de l’organisation ce sont les personnes qui ne respectent pas les animaux (ceux qui tuent des animaux, des insectes, qui mangent les animaux, qui les exploitent dans des élevages, qui ne les vénèrent pas, qui ne respectent aucun animaux ni insectes) car elles tuent des individus innocents juste pour le plaisir ou pour l’alimentation.

Les résistants

« Les bons vivants »

Les opposants à cette dictature sont principalement ceux qui sont exclus de cette société ou s’excluent eux-mêmes de cette société. On y retrouve les braconniers, les bouchers, les agriculteurs, les personnes omnivores. Ils ont des visions différentes d’une société idéale, vénérant les animaux, les insectes et d’autres être vivants. Leurs mouvements de résistance se nomment « Les bons vivants ». Ils luttent pour retrouver plusieurs droits qu’ils ont perdu comme : réautoriser la boucherie, la consommation de viande et tout ce qui découle des animaux, et insectes. Avoir un droit d’expression, un droit de vivre librement tout en respectant les autres. Avoir une hiérarchie qui permet aux humains de reprendre leur place et non plus d’être soumis.

 

REALISATION

Notre Groupe s’est séparé en deux pour créer deux affiches militantes et deux affiches de propagande autoritaire. Chacune de notre côté, avons travailler individuellement pour obtenir ces supports de communication de la dictature. Nous avons chacune commencée par des collages manuels, du découpage, du dessin, scanner puis comparer et/ou changer des éléments qui n’allait pas. Nous sommes ensuite passées au numérique pour réaliser ces affiches.

 

Sérigraphie

Par la suite, nous avons sérigraphié les affiches avec l’aide d’un intervenant sérigraphiste Bastien MASSOT. Nous avons dû rendre nos affiches finales numériques, afin que Bastien puisse faire les écrans pour la sérigraphie. Pour finir nous avons imprimé plusieurs exemplaires de nos affiches avec plusieurs teintes et supports variés.