Projets

Jeunes en librairie : La littérature en procès

La classe de 2GT1 du lycée Le Corbusier a été l’heureuse élue pour bénéficier de l’action «Jeunes en librairie» cette année 2022. Une belle occasion pour rencontrer des acteurs du circuit du livre et de créer des discussions enflammées sur la littérature… Retour sur un projet.

Tout commence en 1857, une année cruciale dans l’histoire de la littérature puisque Gustave Flaubert est trainé en justice, accusé d’«outrage à la morale publique et religieuse». Qu’a-t-il fait? Il a écrit un roman, Madame Bovary. Alors, nous nous interrogeons sur la portée polémique de la littérature, ce qui fait qu’un livre peut faire scandale… encore aujourd’hui !

En effet, plus de 150 ans après, Nicolas Kempf, auteur et éditeur, nous présente le circuit du livre, en nous sensibilisant à la responsabilité de l’auteur et de l’éditeur quant à leur publication.

C’est l’occasion pour nous d’entrer dans un jeu de rôles : nous sommes chacun acteur d’une maison d’édition et devons nous positionner sur la publication d’un manuscrit. Allons-nous privilégier notre sens morale ou notre désir de faire de l’argent ? Que risque-t-on quand certains contenus sont problématiques ?

Etape suivante la semaine suivante : nous rencontrons Pedro Mota, libraire à Illkirch de l’Ill aux trésors, une librairie indépendante.

A son tour de nous expliquer comment il choisit les livres qu’il vendra. C’est alors que nous endossons le costume de représentant de maison d’édition : L’objectif est simple : pouvons-nous, grâce à des arguments percutants, convaincre Pedro Mota de choisir le livre que nous avons sélectionné dans le catalogue ? Mais le libraire est redoutable et ne se laisse pas berner…

Peu de temps après, nous nous rendons à la librairie avec dans notre poche un chèque-livre de 30€ pour chacun, offert par la région Grand Est.

Une heure et demi dans la librairie à s’échanger des idées de lecture, à aller vers des ouvrages plus inhabituels, à dépasser certains préjugés. Nous sommes conseillés par nos professeures et par M. Mota.

Par la suite, nous choisissons une œuvre polémique que nous voulons attaquer ou défendre et nous nous faisons avocat : M. Kempf et nos professeurs sont là pour nous aider à construire une argumentation convaincante. Mais qui parmi nous fera preuve d’assez d’éloquence pour convaincre un jury et décider du sort d’un livre ?

Le vainqueur aura encore le droit de s’offrir… des livres !

Laurence Sevathean pour l’équipe pédagogique du projet

A partir du 8 mars 2022, à l’occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes, et jusqu’au 18 mars, élèves te personnels étaient invités à tester le jeu « Who’s she ? » et à (re)découvrir des portrait de femmes épatantes à travers une exposition et une riche sélection de documents du CDI.

Un concours était également proposé : il fallait parcourir les indices disséminés sur les panneaux d’exposition au CDI pour reconstituer le nom d’une femme designer. Il s’agissait de Charlotte Perriand ! Parmi les 40 bonnes réponses, 3 élèves et 1 membre du personnel ont été récompensés par une carte cadeau de 20€ à dépenser en librairie.

Laetitia Ory, professeure documentaliste pour l’équipe du CDI

Cette année, le lycée à eu la chance d’accueillir au CDI deux auteurs dans le cadre des « Rencontres d’écrivains »

Carole Martinez puis le lendemain David Sala, étaient en effet les invités de nos élèves grâce au dispositif « Rencontres d’écrivains » proposé par l’Action culturelle du Rectorat de Strasbourg !

Carole Martinez à la rencontre des 1AA1 le mardi 25 janvier

Les élèves de la classe de 1ère AA1 ont lu le roman Du domaine des murmures de Carole Martinez. Cela s’inscrivait bien dans le chapitre qu’ils étudiaient alors classe, au sein du parcours « Individu, morale et société » puisque ce livre interroge entre autre la question de la vertu des femmes, le pouvoir qu’elles peuvent avoir même en renonçant à la société comme l’héroïne de ce roman, et bien sûr le carcan de la morale sur la condition des femmes…

Accompagnés dans leur lecture par leur professeure de Lettres, Mme Sevathean, et par la professeure documentaliste Mme Ory, ils ont ensuite réalisé des « moodboards » (sortes de « planches tendances ») à partir de certains thèmes repérés dans l’œuvre. Pour découvrir leurs travaux cliquez sur le lien ci-dessous ou sur l’image : https://view.genial.ly/61e403e72a5e2f0d4b11fc57/interactive-content-moodboards-du-domaine-des-murmures

Il ont ensuite préparé une liste d’abondantes questions qu’ils ont pu poser à Carole Martinez lors de la rencontre qui a eu lieu mardi 25 janvier 2022.

La rencontre avec la personne après avoir travaillé sur son œuvre a été marquante pour la classe, c’était comme découvrir « l’envers du décor » ont-ils dit. Avec de la simplicité, de la disponibilité et de l’authenticité, Carole Martinez a partagé son amour de la littérature et des expériences de vie marquantes dans son parcours d’auteure.

L’échange a permis aux élèves de réfléchir à la démarche artistique et à la créativité, à leur propre envie d’écrire ou de lire.

 

 

Mercredi 26 janvier, la classe de Terminale Bac pro Electricité a reçu quant à elle l’illustrateur David Sala.

Avec l’aide de leur professeure de Lettres Mme Rigolot et de la professeure documentaliste Mme Miniotti-Ulmer, ils avaient préparé la venue de celui qui a adapté l’oeuvre de S. Zweig en BD Le Joueur d’échec. 

Lire la suite…