Projets

Championnats départemental et d’Académie UNSS de cross-country : le lycée Le Corbusier toujours en course…

Moment de fête et de rencontres, le cross reste toujours l’épreuve reine des compétitions scolaires et celle qui regroupe tous les ans le plus d’élèves allant des benjamins aux séniors, garçons et filles : plus de 1500 participants lors du cross départemental à Bischwiller le 30 novembre, plus de 1000 encore au championnat d’Académie du 14 décembre à Brumath. La presse régionale couvre toujours l’évènement et cette année encore, le quotidien les « DNA » ainsi que les caméras de FR 3 Alsace étaient là. Un large reportage sur la compétition a été diffusé le soir même à la télévision.

Le lycée Le Corbusier est régulièrement présent à ces cross, mais jusqu’ici, il n’y avait eu que quelques places d’honneur pour nos représentants. Cette année, il aurait encore pu en être de même car les difficultés sont nombreuses pour constituer des équipes complètes de coureurs : cours de plus en plus nombreux le mercredi après-midi, créneaux d’entraînement trop courts pour réaliser de réels progrès, concurrence avec d’autres activités sportives ou culturelles… Mais c’était sans compter sur la volonté de quelques élèves motivés et passionnés.

Lors du championnat départemental, dans la nouvelle épreuve regroupant les lycées professionnels, nos représentants ont commencé par placer les deux équipes du lycée sur le podium alors que personne ne les attendait à ce niveau là. Ils ont remporté les 1° et 3° places, alors que nos voisin du lycée Gutenberg se classaient seconds. Bien figurer au classement et se qualifier pour le championnat d’Académie étaient les objectifs visés pour ce championnat départemental : le contrat initial était donc rempli. C’est donc libérés et sans pression que nos élèves se sont déplacés à Brumath pour le championnat d’Académie. Et là encore, ils se sont surpassés : nos deux équipes ont terminé les différentes courses qui se sont déroulées pendant la journée sur un terrain gras mais sous un beau soleil hivernal. Après les épreuves, au moment de la proclamation des résultats, le speaker du championnat commença à annoncer les établissements scolaires en commençant par les derniers. Au fur et à mesure que le lycée Le Corbusier n’était pas nommé et que l’on se rapprochait de la troisième place, les chances d’avoir une médaille augmentaient…

Enfin, l’équipe « B » du lycée Le Corbusier était appelée pour recevoir la médaille de bronze de ce championnat d’Académie très relevé. Restait alors deux équipes en lice pour compléter le podium : l’équipe « A » du lycée Le Corbusier et les haut-rhinois du lycée de Wintzenheim. Ce sont ces derniers qui furent appelés pour monter sur la deuxième marche du podium, ce qui signifiait donc que notre équipe « A » terminait première et championne d’Académie pour la première fois depuis bien longtemps ! Par la même occasion, une qualification pour le championnat de France UNSS de cross country était acquise automatiquement.

Après les footballeurs en salle, les lutteurs et les boxeurs les années passées, nos coureurs se rendront donc le 21 janvier 2017 à Saint Quentin en Yvelines, dans l’Académie de Versailles pour disputer une compétition de niveau national et pour se mesurer aux athlètes des autres établissements de sections professionnelles de l’hexagone. Il reste quelques jours à nos élèves pour bien se préparer, mais nous pouvons faire confiance à Loïc Kessler, Resad Musayev, Maxime Regel, Ismaël Sidibé, Epimaque Isimbi, Anis Boulakhras, Sofiane Ghalaimia, Oganes Suliev, Loïc Binder, Adam Chalghoumi, Landry Biyiha Bi Ndjeng, Yahia Boudjemaa, Jason Bernardt et Lucas Heitz qui sauront faire le nécessaire afin d’être prêts et pour représenter dignement le lycée Le Corbusier comme ils ont su si bien le faire lors du championnat départemental ou du championnat   académique. Bravo à eux !

Les traditionnelles sorties d’intégration destinées aux élèves des sections professionnelles et générales ont eu lieu au mois de septembre 2016. La formule adoptée l’an dernier a été reconduite pour les 230 élèves issus des neuf nouvelles classes de seconde : chacun a bénéficie de deux journées à Salm et d’une journée d’activités au lycée.

La nouvelle organisation permet d’une part à davantage d’adultes de la communauté scolaire de s’impliquer dans les sorties, et d’autre part à l’ensemble de toutes les classes du lycée de bénéficier de la plus grande majorité des cours prévus aux emplois du temps.

Pour chacune des cinq sessions, la matinée de la journée passée au lycée a été constituée d’une information portant sur « La santé et l’alimentation », puis d’une initiation au rugby proposée par les responsables du club local avec qui fonctionne une « section sportive » féminine depuis le mois de septembre. La conférence sur « La santé et l’alimentation » quant à elle, résulte d’un projet pluridisciplinaire dans lequel le service de santé scolaire de l’établissement, ainsi que les services de l’intendance se sont pleinement impliqués. Infirmiers, personnel de cuisine et professeurs ont informé les élèves sur les bénéfices d’une alimentation équilibrée, régulière et variée. La matinée s’est achevée par un déjeuner « type », pris en commun au restaurant scolaire afin de permettre aux élèves des classes participantes de poursuivre les échanges.

Au lycée, l’après-midi, les enseignants et les CPE ont proposées des activités de découvertes où les élèves des sections générales et professionnelles étaient mélangés : jeux divers, découverte de matériaux, informations sur la sécurité ou sur les règles de vie au lycée, concours de photographies, quizz…

Les deux journées passées à Salm ont repris les activités proposées traditionnellement les années passées : déplacement en VTT le long de la Bruche et marche jusqu’à la maison de l’UCJG qui nous héberge près de l’étang du « Coucou », découverte du site, activités sportives et culturelles sur place. Les conditions météorologiques exceptionnelles en ce début d’automne ont permis à chacun de passer beaucoup de temps à l’extérieur du chalet et de marcher par petits groupes à travers la forêt jusqu’au col du Prayé. Au cours de chacune des sessions, une cinquantaine d’élèves a vécu une expérience de vie en collectivité et avec leurs professeurs : préparation des repas, « corvée » de vaisselle, informations sur les règles de vie collective, entretien et nettoyage des locaux, échanges informels… étaient au programme.

L’entente entre tous les élèves a été particulièrement remarquable. Chacune des sessions  rassemblait une classe de seconde professionnelle et une classe de seconde générale. Il n’y a eu aucun problème entre tous ces jeunes issus d’horizons différents : mieux encore, ils se sont rapprochés et ont lié de nouvelles amitiés !

Objectif atteint donc en ce qui concerne un des points cruciaux de ce projet : ces sorties permettent en effet à des jeunes de sections différentes de se rencontrer, de se connaître, de se parler, de vivre ensemble pendant quelques jours. Elles permettent aussi aux enseignants qui y participent de voir leurs élèves en dehors du cadre habituel d’une salle de classe, de favoriser les relations de respect mutuel ou encore de déceler des souhaits qui pourront, pourquoi pas, avoir une influence sur les enseignements lors de l’année scolaire.

Didier Mailfert, professeur d’EPS, pour les intervenants ayant participé aux sorties d’intégration.

Un après-midi sportif pour les élèves de CAP 1ère année, en présence de François Keller, directeur du centre de formation du Racing Club de Strasbourg Alsace

20160902_142430_opt-3

Lors des journées d’accueil proposées en début d’année scolaire, les nouveaux élèves des classes de CAP 1° année du lycée Le Corbusier se voient traditionnellement proposer des activités sportives. Ceci pour leur permettre d’apprendre à se connaître et à « mieux vivre ensemble » au lycée. Cette année, François Keller nous a fait l’honneur de venir saluer nos élèves en présence de Madame Muller, proviseure adjointe du lycée. S’adressant à la centaine de jeunes présents, et en prenant pour exemple Kevin Gameiro et Morgan Schneiderlin, les actuels internationaux français qu’il a dirigé lorsqu’ils évoluaient à Strasbourg, François Keller a fait un parallèle entre le monde du travail et le football. Il incité nos élèves à poursuivre leurs efforts pour mener leurs études à terme comme l’ont fait avant eux les deux internationaux français pour avoir la carrière et la réussite que l’on connait aujourd’hui. En louant les qualités de l’effort, de la persévérance, de la volonté, du courage, de la motivation, il leur a montré que la poursuite d’études étaient une nécessité pour gagner sa place dans la sociéte actuelle. Et que chacun pouvait y arriver avec ses propres qualités…

Après quelques photos en compagnie des élèves et tout en distillant quelques conseils aux footballeurs en devenir, François Keller a assisté à quelques rencontres de football qui ont opposées les différentes classes entre elles. Les matches se sont déroulés tout un après-midi dans un excellent esprit et déjà, les recommandations de François Keller ont semblé avoir été suivies à la lettre. De bon augure pour la suite de l’année scolaire….

Les professeurs accompagnateurs

 Chantier école en Croatie pour le lycée Le Corbusier et l’E.R.E.A.

banner-skyskraper-02-16

Cette année, le chantier école en Croatie de l’E.R.E.A. et du lycée Le Corbusier d’Illkirch-Graffenstaden s’est déroulé sur le thème « Mai 2016 Le Mois de l’Europe ». La région du Grand Est nous a en effet octroyé ce label. 35 élèves et leurs professeurs ont effectué le déplacement à Savudrija, en Istrie, pour participer à la remise en état d’un centre de vacances qui accueillera des groupes de divers pays l’été prochain.

ic-le-mois-europe

Élèves peintres, carreleurs, maçons, paysagistes, métalliers et menuisiers des deux établissements illkirchois ont été mis à contribution pendant une semaine. Et une fois de plus, ils ont montré un savoir faire déjà bien aiguisé. Le nombre important d’élèves participant à ce chantier école a permis d’observer de très nets changements après une semaine de travail dans le camp, à la grande satisfaction du directeur des lieux, Monsieur Papac. Celui-ci s’est une fois encore félicité de la mise en place de cet échange qui permet à nos lycéens, depuis 2005, d’appréhender une autre culture, d’autres conditions de travail et de voir d’autres lieux et modes de vie comme en témoigne Guillaume : « C’était bien. On a bien visité et le travail dans le camp, c’est mieux qu’à l’école » ou encore Julien et Léo qui affirment : « Il y avait beaucoup de travail au camp, mais c’était super même si le temps n’a pas été très beau ». Le journal de la région, « Glas Istre » a consacré un article à ce chantier école. Photo à l’appui, la journaliste qui est venue nous rencontrer n’a pas manqué de souligner la qualité et le professionnalisme, le sérieux et le soin, l’originalité et la réalisation du travail effectué par les jeunes français. (Cliquez sur l’image pour lire l’article).Capture

Mais ce chantier école ne s’est pas uniquement limité à du travail. Tous les jours après 15 heures, les élèves ont bénéficié de temps libres qui leur ont permis de faire diverses activités : sports, loisirs, visites des environs, excursions… Le 9 mai, la « Journée de l’Europe » a été fêtée sur le port maritime de la ville voisine d’Umag et toute la semaine, quelques discussions sur le thème de l’Europe ont été menées grâce aux documents donnés par la région du Grand Est et le Centre d’Information sur les Institutions Européennes : à quoi sert l’Europe ? Quelles sont les différences entre les différents pays qui la composent ? Y a t-il possibilité d’aller travailler ou d’effectuer un stage dans un pays autre que le sien et en particulier pour des élèves issus des filières professionnelles ? …. Sans oublier l’apprentissage de quelques mots en langue croate. Par leurs décors, plusieurs endroits dans le camp rappelaient à tous que « Le mois de l’Europe » était note fil conducteur : fanions européens et drapeaux des différents pays, ballons, documentation, cartes explicatives… apparaissaient ici où là.

Ce séjour en Croatie a aussi permis d’organiser une excursion dans la ville romaine de Pula et de visiter les arènes de la ville en attendant la soirée où nous avons pu assister à des spectacles de lumières un peu partout dans la ville. « Ce voyage m’a beaucoup plu, surtout les visites » dit Quentin. Il a aussi permis au service départemental de l’U.N.S.S. (Union Nationale du Sport Scolaire) de proposer des rencontres sportives entre lycéens croates et français (cf. DNA du mercredi 25 mai). Cette action a été labellisée dans le cadre de « 2015/2016, Année du sport de l’école à l’université » par le ministère de l’Éducation Nationale.

ASEU.1440655550817

Pendant une demie journée, des rencontres ont été organisées dans un très beau complexe sportif situé au bord de la mer Adriatique et où il n’a manqué que d’un peu de soleil. Matches de football, de volley et de basket, mais aussi badminton étaient au programme. « C’était bien, mais trop tôt dans la semaine. On a perdu parce qu’on n’a pas eu assez de temps pour s’entraîner, mais on était plus fort qu’eux » affirment Kevin et Julian. « C’était génial, il faudrait le refaire. On ne se connaissait pas, mais on a bien rigolé » reconnaît Adrien, alors qu’Anaïs était volontaire pour participer à plusieurs matches de badminton. Avant la remise des récompenses données par le service départemental de l’U.N.S.S., des épreuves de course en sac et de tir de corde ont donné l’occasion à nos lycéens de s’illustrer et de leur rappeler que cette dernière épreuve était inscrite aux Jeux Olympiques de Paris en 1924.

Outre la région du Grand Est et le service départemental de l’U.N.S.S., ce voyage fonctionne depuis plusieurs années grâce à l’action de l’A.R.O.E.V.E.N. (*) qui envoie chaque année plusieurs groupes de jeunes dans ce centre de vacances en été.

Didier Mailfert; professeur d’EPS.

(*) L’A.R.O.E.V.E.N. Alsace (Association Régionale des Œuvres Educatives et de Vacances de l’Education Nationale), 112 route de Schirmeck, 67200 Strasbourg (03.88.60.00.39), propose des séjours de vacances pour les jeunes en France et à l’étranger.

A lire aussi dans les DNA du 25 mai 2016 : « Du sport en Croatie » >>>

DNA 250516 Croatie sport

Souvenirs d’une séance d’initiation à la slackline en EPS avec la classe des 3èmes PréPro, avec messieurs Lichlté et Pirrera.

Cette année, les professeurs d’EPS ont organisé des sorties de ski de fond du Schnepfenried au Markstein ainsi qu’au Lac Blanc !DCIM100GOPRO

Lundi 22 février 2016 : avec la classe de C2 CAR

Accompagnateurs : Fred SENET, Claude DUMSER et Samuel LICHTLE

Sortie effectuée sur la journée du lundi avec 4 élèves (plus prévus initialement mais seulement 4 présents le matin même), à savoir : DIDOU Redoine ; KLUGHERTZ Donovan ; DISTEL Laurent et PHKHAKADZE Giorgi.

Journée d’initiation au ski de fond classique sur la route des crêtes en partant du Schnepfenried pour aller jusqu’au Markstein et revenir par un itinéraire différent.

Les conditions météorologiques étaient correctes : un peu nuageux et humide avec des rafales de vents, mais également quelques trouées de soleil ont permis aux élèves de découvrir les plaisirs de la glisse ! Pas mal de chutes en sortant un peu des traces, mais l’ambiance était excellente.

Mercredi 24 février 2016 : avec le groupe d’AS Crossfit

Accompagnateurs : Pascal SCHNEIDER et Samuel LICHTLE

Sortie effectuée sur la journée du mercredi 24 février avec 9 élèves, à savoir : GEORG Julie ; ERB Noémie ; HECKMANN Marine ; DURR Zoé ; BAUER Anais ; FELTZ Lauraline ; KRUGLER Lucile ; MARMILLOD Nicolas ; HERMANN Adam.

Journée d’initiation au ski de fond classique effectuée sur la section de la route des crêtes au départ de la station de ski du Lac Blanc (en raison du manque de neige au Champ du Feu initialement prévu). Les conditions météorologiques ont été très belles : petite couche de neige fraiche et beau temps. L’ensemble a permis aux élèves de passer un excellent moment sportif, dans la bonne ambiance à travers différents petits jeux de relais par équipe. Dans l’après-midi, ils ont également eu la chance de découvrir une animation gratuite de biathlon (ski de fond plus tir à la carabine laser).

Après le futsal et la lutte qui se sont illustrés les années passées, c’est maintenant la boxe qui ramène une nouvelle médaille du championnat de France UNSS. En effet, ce sont nos boxeurs qui reviennent avec une très belle deuxième place dans la catégorie « cadets excellence ».

Ce second podium en deux ans atteste du sérieux du groupe de boxeurs et montre que la deuxième place obtenue en 2014 n’était pas usurpée. En plus de ce beau résultat, les « jeunes officiels » Samba Niang et Brandon Firquet-Robert ont respectivement obtenu la qualification d’arbitre de boxe de niveaux « académique » et « national ».

Deux équipes du lycée Le Corbusier représentaient l’Académie de Strasbourg à cette compétition qui s’est déroulée à Bourgoin Jallieu (Académie de Grenoble), du 30 mars au 1er avril 2016. Rien n’était gagné d’avance. Faute d’adversaires dans les autres établissements scolaires de l’Académie de Strasbourg, il n’y a eu qu’une seule compétition avant d’aller se mesurer à l’élite nationale des lycéens boxeurs. Difficile dans ces conditions de pouvoir se situer par rapport aux autres. De plus, quelques défections de dernières minutes, ainsi que des changements de catégories de poids ont perturbé la préparation des jeunes de l’équipe

7 13 2 3 4

Les choses avaient bien mal commencé : nos équipes sont arrivées après les délais en raison de problèmes dus au retard du train. Puis au moment de la pesée, nous avons appris que Nacer Benallal serait seul dans sa catégorie de poids et qu’il ne rapporterait donc que 2 points à l’équipe sur un maximum de 5 possibles. Des palabres s’en sont suivis jusqu’au dernier jour du championnat. Ce n’est qu’à ce moment là, après examen de notre réclamation par la commission des litiges, qu’une nouvelle pesée des boxeurs a été ordonnée. Finalement, la différence de poids indiquée par les deux balances utilisées le premier jour avoisinait 8 kilos alors qu’il n’y avait que 2 kilos d’écart quand les boxeurs étaient pesés avec la même balance… Dès lors, Nacer retrouvait un adversaire et l’équipe pouvait à nouveau envisager d’obtenir 5 points au lieu de 2 en cas de victoire. Ce qui fut fait !

Cela dit, le comportement des cadets de la délégation alsacienne a été exemplaire au cours des trois jours de la compétition. L’envie de gagner et la motivation étaient palpables chez tous. Durant les assauts, nos boxeurs ont montré un esprit d’équipe exceptionnel. Et à l’arrivée, il n’a manqué qu’une seule victoire pour permettre aux cadets du lycée Le Corbusier de décrocher le titre national scolaire par équipes. Celui-ci est finalement revenu aux Champenois du lycée Marie de Champagne de Troyes. Mais ils n’ont pas à rougir de cette deuxième place. Elle ne pourra que renforcer la motivation de chacun pour tenter de faire mieux dès l’an prochain. Nul doute que les Nacer Benallal, Gautier Gillet et Mikail Kaymak, ainsi que le « jeune officiel » Samba Niang, qui resteront tous scolarisés au lycée Le Corbusier, sauront trouver la motivation nécessaire pour reprendre le chemin de la salle d’entraînement et pour acquérir un peu plus d’expérience en suivant les conseils de Jérôme Pirrera.

La seconde équipe du lycée Le Corbusier se classe à la dixième place de ce championnat de France scolaire dans la catégorie « juniors-séniors établissement ». Allan Naïken, Dikton Qerreti, Tal Krasniqi et Nika Beridze pouvaient espérer mieux avec davantage de concentration, mais sur l’ensemble de ce championnat, l’équipe est à la place qu’elle a mérité.

16

Lire l’article des DNA du 27 avril 2016 >>>

Ce championnat de France UNSS, était parrainé par Brahim Asloum, champion olympique à Sidney en 2000. Natif de Bourgoin Jallieu où il a commencé sa prodigieuse carrière par un titre de champion de France UNSS en 1995, il a tenu à venir encourager de tous les boxeurs. Après avoir posé avec nos équipes et prodigué quelques conseils pour la suite de la compétition, il a réussi à motiver les jeunes alsaciens en leur demandant de ne rien lâcher jusqu’à la fin des combats. Avec pour résultat une nouvelle médaille à un championnat de France UNSS pour le lycée Le Corbusier !

1

Lire l’article des DNA du 27 avril 2016 >>>

DNA 270416 Boxe unssLire l’article des DNA du 27 avril 2016 >>>

P1040686UNSS athlétisme, médailles d’argent et de bronze pour le lycée au championnat d’Académie

Le 15 avril dernier, le championnat d’Académie s’est tenu à Colmar. Le soleil était au rendez-vous et la manifestation s’est déroulée dans les meilleures conditions possible

Trois équipes du lycée Le Corbusier étaient engagées : une en challenge « courses », une autre en challenge « sauts » et la dernière en compétition « open garçons ».Nos coureurs terminent à une honorable 6ème place en « courses ». La concurrence était rude pour avoir une place sur le podium car la majorité des élèves des autres établissements alsaciens sont licenciés dans les grands clubs d’athlétisme de la région. Dans les « sauts », nos athlètes remportent, un peu à la surprise générale, une très belle 3° place synonymie de médaille de bronze. Nos représentants (Ozdemir Omer, Datey Mike, Pierre Joyann, Bertoncini Enzo et Klein Bryton) ratent de quelques points la médaille d’argent acquise par le lycée Camille Sée de Colmar.

Dans la catégorie « open garçons », le titre de vice champion d’Académie n’était pas gagné d’avance. Pour être classée, une équipe doit présenter des élèves dans toutes les disciplines de l’athlétisme. Autant dire qu’aucune faiblesse ne doit apparaître dans le groupe pour espérer monter sur le podium. Tous les élèves (Lefay-Mancilla Louis, Mahpouyas Claude Perceval, Ozdemir Omer, Datey Mike, Pierre Joyann, Bertoncini Enzo et Klein Bryton) se sont donnés à fond. Mais ils n’ont pu rien faire là encore contre les lycéens du lycée Camille Sée. Ces derniers remportent le titre académique devant le lycée Le Corbusier. Le lycée Martin Schongauer de Colmar complète le podium. Ce résultat montre cependant que le titre académique obtenu lui aussi en catégorie « open garçons » par le lycée Le Corbusier en 2013 n’était pas du au hasard, loin de là. Régulièrement, nos athlètes montent sur les podiums de l’athlétisme scolaire hivernal ou estival aux championnats départementaux et académiques. Il reste maintenant à viser un peu plus haut: une qualification à un championnat de France UNSS d’athlétisme reste un objectif réaliste pour notre lycée.

La petite déception lors de ce championnat vient de l’équipe de relais garçons qui a été disqualifiée en raison d’un passage de témoin non conforme au règlement. Sans cet incident, nos relayeurs pouvaient eux aussi prétendre à une place sur le podium académique. Cependant, les élèves qui ont participé à ce championnat n’ont pas à rougir des résultats obtenus. Signalons aussi que Maéva Boulanche a passé avec succès les épreuves théoriques et pratiques de « JO » d’athlétisme. Elle obtient une qualification de niveau académique. Félicitation à elle !

Didier Mailfert, professeur d’EPS.

P1040648Championnat de France UNSS de lutte: et de 3 pour le lycée Le Corbusier !

Les années se suivent et se ressemblent pour nos lutteurs. Après les titres nationaux acquis en 2013 à Angoulême et l’an dernier à Cahors, nos représentants ont récidivé cette année à Aire sur la Lys, dans le Pas de Calais, où a eu lieu le championnat de France UNSS de lutte, du 11 au 13 mai.

Cette troisième victoire consécutive en finale du championnat de France UNSS, catégorie « Juniors-séniors open » fut la plus difficile à acquérir. Dans la semaine qui a précédé la compétition, deux élèves titrés l’an dernier, Ayoub Biltaïev et Ilias Yunusov, ont déclaré forfait en raison de blessures. Nous avons donc du nous présenter avec une équipe recomposée. Seulement deux des six élèves présents avaient l’expérience de la compétition à ce niveau. Autant dire que nous n’étions pas très rassurés avant de partir, d’autant plus que le championnat se déroulait cette année dans une région où la lutte est bien implantée. Et la rumeur dit aussi que nous étions attendus, ce qui se vérifia pendant les deux jours de la compétition… Alors que nous devions êtes exempts pour la première demie journée, on nous informa juste avant le début des combats que nous devions quand même affronter les représentants de l’île de la Réunion. Le tout pratiquement sans échauffement et en rappelant d’urgence nos lutteurs qui faisaient quelques courses dans le supermarché voisin. La victoire fut quand même totale : 6-0 pour le lycée Le Corbusier ! Notre seconde rencontre devait avoir lieu l’après-midi, mais là encore, on nous annonça au dernier moment que finalement, nous serions exempt! Il nous restait donc à combattre le lendemain matin, à 9 heures 30. L’échauffement commença dès 9 heures. Et au moment de nous rendre dans la salle, nouveau changement : la rencontre était déplacée à 11 heures pour clôturer la compétition et permettre aux nombreux spectateurs d’arriver. Pourquoi ne pas nous avoir prévenu de suite, alors que nos adversaires qui évoluaient à domicile l’avait été ? Nous n’en aurons jamais la réponse… Toujours est-il que nos lutteurs ont du recommencer l’échauffement avant d’affronter en finale la section « lutte » du lycée Vauban d’Aire sur la Lys dont plusieurs lutteurs ont déjà obtenu de très bons résultats au niveau national dans les compétitions fédérales. Dans leur salle et devant un nombreux public qui ne cessa de les encourager pendant toute la rencontre, les nordistes étaient favoris. Ils rêvaient aussi d’offrir un titre à leur professeur qui quittera son poste dans quelques semaines. Quant à nous, une rencontre se terminant par une égalité nous assurait du titre. Une volonté de gagner, une sang froid exceptionnel, un esprit d’équipe sans faille habitait ce groupe de copains.

Les combats ont été intenses. Nika Beridze et Fateh Echikr gagnaient les deux premières rencontres et Baissangour Pachaïev était déclaré vainqueur sans avoir à combattre. Le plus dur était fait. Il ne restait plus aux trois autres lutteurs qu’à contrôler leurs combats respectifs et à ne pas perdre par « tombé » pour que le lycée conserve le titre national. Blessé la veille, Mansour Djabraïlov puis Adam Bersanov résistèrent longtemps à leurs adversaires qui luttent habituellement au plus haut niveau national. Ils contribuèrent ainsi à mettre plus encore le doute dans l’esprit des lycéens du cru qui s’énervèrent en voyant petit à petit leurs chances s’amenuiser. Mais ce n’est que dans le dernier match que le titre fut définitivement acquis. Andi Kharsaïev contrôla jusqu’au bout les attaques de son adversaire et les deux équipes se quittèrent sur un score de parité : 3 à 3 ! Ce fut suffisant car nous savions qu’une égalité donnerait la victoire au point au lycée Le Corbusier. Les Nika Beridze, Fateh Echikr, Mansour Djabraïlov, Adam Bersanov, Andi Kharsaïev et Baissangour Pachaïev, ainsi qu’Ilias Yunusov en tant que « Jeune Officiel » exultèrent quand l’arbitre les désigna vainqueurs. Sur motivés, déterminés, ils avaient tout donné pour décrocher leur graal. Ils apportent donc un troisième titre national consécutif à leur établissement. Dans cette catégorie, les lycéens représentant l’île de la Réunion montent sur la troisième marche du podium.

Le championnat de France UNSS de lutte aura lieu sur l’île de la Réunion en 2016. Nul doute que ce sera une motivation supplémentaire pour inciter nos lutteurs à aller tenter de conquérir un quatrième titre consécutif au bord de l’océan Indien…

Plus de photos du championnat et des vidéos sur le site national de l’unss :http://laminute.typepad.fr/chptfrancelutteunss2015/

Didier Mailfert, professeur d’EPS