Projets

S’en/100 souvenir(s) : Projet mémoriel inter-CVL 

sur la Grande guerre

A l’approche du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale, les élèves des Conseils de la vie lycéenne des trois lycées d’Illkirch-Graffenstaden se sont mobilisés : ils ont présenté leurs travaux ce vendredi 12 octobre au Lycée Le Corbusier, en présence de Mme la Rectrice Sophie Béjan,

Guidés dans leur projet mémoriel depuis un an par les CPE et quelques enseignants, les lycéens se sont associés pour sensibiliser à l’histoire et commémorer la fin de la Guerre 14-18. Sur le thème du retour de l’Alsace à la France, ils ont présenté un spectacle, lu des textes de poilus et des poèmes, entonné des airs d’époque et des chansons commémoratives… Ils ont aussi proposé une exposition d’objets prêtés par l’Office national des anciens combattants ou issus de la collection personnelle d’un de leurs professeurs d’Histoire-géographie, ainsi que des autochromes de la Grande Guerre…

Un historien est aussi venu parler aux jeunes de l’histoire singulière de l’Alsace pendant ce conflit, et le programme de l’événement était réalisé et relié par les élèves du Lycée des métiers de l’imprimerie Gutenberg.

A l’issue de la soirée, les élèves du lycée hôtelier Dumas ont quant à eux spécialement proposé des « trench cakes » aux convives : des gâteaux de tranchées distribués jadis aux soldats pendant la Guerre, pour un peu leur permettre d’oublier leurs dures conditions de vie au sein du conflit.

Articles parus dans les DNA du samedi 12 octobre 2018 par Catherine Piettre : « Aux polis, les élèves reconnaissants » et « Poilus et lycéens« 

 

Sortie à Gemmersheim // Sections euros STI2D-SSI

Le mercredi 26 septembre, la classe de section européenne du lycée Le Corbusier composée d’élèves de 1ère S et de 1ère STI2D a débuté le projet ERASMUS. Le projet consiste en un partenariat entre le lycée Le Corbusier et le lycée allemand de NEUSTADT. Cette première journée avait pour objectif de permettre aux élèves des deux établissements de se rencontrer et faire connaissance.

La rencontre a eu lieu à NEUPOTZ où il est possible de faire de la galère romaine sur un bras mort du Rhin grâce à l’association Lusoria Rhenana. C’est ensemble que les élèves français et allemand ont embarqué dans la galère romaine pour ramer et collaborer afin de découvrir le lac. L’équipage a été initié au langage de la navigation et aux manœuvres de groupe. En plus de l’activité physique, c’est également l’histoire de cette section du Rhin et des patrouilles des galères romaines sur le fleuve qui nous ont été présentées.

Après l’effort, nous avons partagé un repas au restaurant Anglerheim à coté du lac. Cette première rencontre entre les élèves français et allemand s’est déroulée dans la bonne humeur et a permis de créer un premier lien avant la prochaine rencontre qui aura lieu en décembre.

Florian Wurzter, professeur de SI, pour l’équipe pédagogique  

Mercredi 26 septembre dernier, c’était la journée du sport scolaire au lycée !

C’était l’occasion pour un grand nombre d’élèves du lycée Le Corbusier de venir s’essayer à différentes activités sportives ! Les profs d’EPS du Corbu proposaient toute la journée des ateliers de découverte de tir à l’arc, de crossfit, de rugby, de volley, step, slackline, boxe et même de salsa ! Au plaisir d’en retrouver un maximum durant les entraînements réguliers toute l’année, les inscriptions à l’UNSS sont ouvertes.

D’autres photos à venir :

Pour s’inscrire à l’UNSS :

Le tout nouveau dossier d’inscription pour cette année scolaire 2018/19 – Nouveau tarif de 10€, pensez à créer votre profil et récupérer votre carte « Jeun’Est » vous donnant droit à 10€ pour le sport scolaire. Autre nouveauté de cette année, signature obligatoire de la charte du Sportif lycéen.

Belle journée et excellent travail de 24 élèves et de leurs 10 professeurs le 17 septembre dernier au château d’Andlau

 

Au programme c’était dégagement des pierres et de la terre issus du site de fouille de la tourelle basse-cour, et dévégetalisation du chemin de ronde ouest et du pourtour intérieur du logis !

Cette année, la Zep – Zone d’expression prioritaire – est venue à la rencontre de 5 de nos élèves au CDI du lycée Le Corbusier. Un atelier sur plusieurs semaines pour les aider à prendre la parole, à s’exprimer sur leur vie et briser ensemble le cercle du décrochage scolaire.

C’est la rencontre avec deux journalistes professionnels, Isabelle Maradan et Christophe Busché, qui a permis à ces 6 jeunes d’écrire puis peu à peu de raconter, face caméra, un moment important de leur vie.

Après l’atelier d’écriture, Jean-Julien, Rémy, Yassir, Alvaro et Amir ont été initiés à la vidéo et se sont mutuellement interviewés et filmés s’ouvrant tour à tour aux autres, en racontant cette tranche de vie qui leur tenait à coeur.

Cliquez sur l’image pour découvrir leur récit en vidéo :


La ZEP est un dispositif media innovant d’accompagnement des jeunes de 15 à 25 ans à l’expression par des journalistes professionnels. En savoir plus >> 

Un atelier financé par la Région Grand Est (Animation vie lycéenne) et qui a pu voir le jour grâce à l’opiniâtreté de Madeline Lehmann, CPE et référente décrochage au lycée Le Corbusier Illkirch et Nathalie L-Hommedet enseignante au LATI

Laetitia Ory, professeur documentaliste 

 

Notre chantier école s’est déroulé à Savudrija, au bord de la mer Adriatique, du 22 au 29 mai.

Il a réuni 37 élèves de CAP et de «bac pro».

Ce projet met en relation, depuis une quainzaine d’années maintenant, le lycée Le Corbusier et l’Erea d’Illkirch. Cette association permet de proposer aux équipes locales un bel éventail des différents corps de métier du bâtiment (carreleur, maçon, couvreur, métallier, installateur sanitaire, peintre, menuisier) et de l’environnement (horticulteur, paysagiste, jardinier).

L’ objectif étant de construire, de rénover et d’entretenir un centre international de jeunes.
A l’issue de brèves réunions de chantier, les divers ateliers démarraient au rythme croate :

de 8h à 11h : tout le monde sur le pont
de 11h à 11h30 : copieuse collation au réfectoire
de 11h30 à 15h : tout le monde sur le pont (cadence un peu ralentie…)
15h à 15h30 : déjeuner (même pas de dessert !)
15h30 à 19h : activités diverses ( sport, plage, shopping, repos…)
19h à 19h30 : dîner (même pas de dessert !)

Cet encadrement vise à mettre en oeuvre et à acquérir un savoir-faire et un savoir-être à partir des contraintes de la langue et de l’économie locale; tracteur capricieux marqué par la vieillesse, brouettes et autres outils récupérés rabibochés, matériaux de troisième qualité ou simplement inexistants !…

Deux après-midi ont été comblés par des sorties culturelles :
– visite de l’ étonnante basilique euphrasienne du VI ème siècle de Porec (classée au patrimoine mondiale de l’UNESCOen 1997) qui invite à la contemplation de somptueuses mosaiques. ( un grand moment d’histoire de l’art)
– visite de la ville romaine de Pula avec ses arènes, la porte romaine, l’agora, le temple. Cette agréable balade fut rythmée par des animations de rue et des expositions éphémères.
Ce séjour a également été agrémenté de rencontres avec des jeunes croates dans le cadre d’évenements sportifs quotidiens entre les différents groupes présents dans le camps ( badminton, mini-golf, volley, foot, tennis de table, basket). Cette année encore, nos partenaires du service départemental de l’UNSS nous avaient préparés quelques rencontres et dotés de quelques lots.
Enfin, les élèves se sont retrouvés confrontés à la capacité de se projeter, de s’adapter, d’être acteur, d’exprimer des idées, de faire des choix, d’ écouter, d’observer de manière à rendre le travail d’équipe possible. Quoi de plus charmant et émouvant pour un enseignant que de voir des élèves de seconde année conseiller leurs camarades débutants en leur montrant des techniques de «pro», en leur donnant des conseils de «vieux briscards», de les voir réparer les petits défauts…

Ce voyage ambitieux et dynamique, riche en échanges professionnels, pédagogiques et culturels permet d’articuler des temps d’apprentissage, de rencontres, de vie collective afin d’atteindre un objectif précis.

Le bilan final est plutôt convaincant lorsque les élèves nous demandent :
« Est-ce qu’on peut revenir l’année prochaine ?»
«Eest-ce que vous m’enmenez même si je travaille chez un patron ?»,
ou s’ils nous disent : « Si on ne m’accepte pas, je me cache dans la soute».

Pour l’EREA : Maud Didier, Sandrine Etienne, Vincent Didier, Sébastien Schueber, Sylvain Beringer.
Pour le lycée Le Corbusier : Anne Weisbecker, Didier Mailfert, Mathieu Lignel, Claude Dumser, Jean Philippe G’Styr

 

 

Dans le cadre du projet « #Fabrique ton média », initié par Alsace cinémas, le CLEMI Strasbourg et France 3, les élèves de la classe de 1ère Bac pro TEB du Lycée Le Corbusier ont présenté plusieurs reportages vidéos lors la journée de restitution des travaux dans l’auditorium de France 3 Grand Est !

La journée au siège de la chaîne de télévision, le 5 juin dernier, a clôturé un travail de longue haleine et a permis la rencontre des classes participantes à l’opération #FTM. Animée par le journaliste et célèbre présentateur David Marcelin, cette journée a aussi été l’occasion d’écouter un autre journaliste, Aymeric Robert, expliquer aux jeunes participants « comment repérer les fakes news ?! ».

Pour leur travaux, nos élèves avaient choisi d’aborder en vidéo des thématiques qui s’inscrivaient, non seulement, dans la continuité des objets d’étude vus en classe de Français, mais aussi dans leur quotidien social et géographique. Par exemple, les élèves avaient  profité de la visite d’Azouz Begag à Strasbourg à l’automne dernier, pour interroger l’auteur sur l’intemporalité des combats des philosophes des Lumières puisque c’est un thème au programme en 1ère Bac pro. Autre exemple, en regard du thème « Du côté de l’imaginaire » qu’ils ont étudié en cours, certains ont souhaité explorer l’engouement provoqué par l’univers des mangas : ils sont alors partis interroger le directeur de l’école de la BD strasbourgeoise !

A noter également que nos élèves ont réalisé l’ensemble de leurs capsules vidéo à l’aide de smartphones et se sont attelés à produire l’ensemble du projet du début à la fin, en prenant eux-mêmes les rendez-vous, en menant leurs interviews et en réalisant le montage de leur mini-reportages !

Visitez leur site web avec les réalisations et les coulisses du projet : http://fabriquetonmediaaucorbu2018.weebly.com

#FABRIQUETONMEDIA sur France 3 Grand Est 
Depuis 2015, le rectorat de l’académie de Strasbourg, le réseau Alsace Cinémas, le Centre pour l’éducation aux médias et à l’information (CLEMI) et France 3 Alsace se sont engagés à éduquer les jeunes aux médias. Montrer aux élèves comment l’information se fabrique au quotidien.

Les enseignants qui ont encadré les élèves : Samir Boumahres, professeur de Lettres-Histoire & Laetitia Ory, professeur documentaliste

Projet Animation vie lycéenne : « Santé et alimentation »

(dotation Région Grand Est)

Depuis quelques saisons, ce projet « Santé et alimentation » est une des composantes des « journées d’intégration » proposées à toutes les classes de seconde du lycée Le Corbusier. Le principe est simple : pendant l’année scolaire, les élèves de deux classes de seconde se retrouvent régulièrement autour d’un projet commun pour apprendre à mieux se connaître et pour favoriser le « mieux vivre ensemble ». Mais ces actions ont également une portée éducative : les thèmes de la santé et de l’alimentation en particulier tiennent en effet une place importante dans le projet académique de l’Académie de Strasbourg.

Pour construire ce projet pluridisciplinaire coordonné par Mme la proviseur adjointe Madame Mougenot et destiné à l’ensemble des cinq « binômes » de classes de seconde, quelques enseignants d’EPS et de PSE se sont associés au service de santé scolaire du lycée. L’objectif était de sensibiliser et de donner à nos élèves des informations sur les apports et besoins de l’alimentation et de l’activité physique sur la santé. Dans une première partie, nous nous sommes donc interrogés sur les liens entre alimentation et santé : quels sont les besoins du corps ? Qu’apportent les aliments ? En quelles quantités ? Qu’est-ce qu’un repas équilibré ? Comment peut-on changer ses habitudes alimentaires ?… L’alimentation a donc une action très importante sur la santé, mais cette dernière dépend également de l’activité physique que fait l’individu : Comment faire alors pour améliorer sa santé en bougeant et à quelles doses ? Quelles sont les règles alimentaires à respecter avant de faire du sport ou avant un cours d’EPS ? Quels sont les besoins alimentaires pendant et après un exercice physique ? Quels peuvent être les éventuels risques ?…

Pour garder une harmonie dans les groupes, les différentes séquences d’information se sont toujours faites en regroupant les deux classes qui avaient déjà été ensemble depuis le mois de septembre lors d’actions communes. Et pour illustrer pratiquement ce qui avait été exposé théoriquement, chacune de ces réunions étaient suivis par un repas-équilibré !- regroupant les élèves des deux classes dans les locaux du restaurant scolaire.

Nos remerciements vont à Mesdames Sandra Jung et Karine Lacanal  et à tous les collègues qui ont accompagné et surveillé les classes lors des interventions, ainsi qu’aux responsables de l’intendance et de la cuisine qui ont permis que les déjeuners se passent dans les meilleures conditions possibles.

Les personnels participant à la mise en place du projet :

Mesdames A. M., S. J., C. L., R. G.,

Messieurs S. B., F. F., D. M.

 

 

Championnat de France UNSS de lutte : Le lycée Le Corbusier en bronze !

Après trois titres consécutifs de champion de France de lutte en 2013, 2014 et 2015, nos lutteurs n’avaient pas pu disputer l’éditions de 2016 sur l’ile de la Réunion, ni celle de 2017 à Paris alors qu’ils s’étaient brillamment qualifiés. La motivation était donc très grande en début d’année scolaire pour retrouver une place dans l’élite du plus haut niveau scolaire. Pour ce faire, une convention a été signée officiellement entre le lycée et le club phare de la lutte en Alsace, « l’Olympia » de Schiltigheim.

Les choses ont bien commencé. Fin mars à Mulhouse, nos lycéens ont remporté le championnat inter académique et acquis en même temps le droit de représenter la région du Grand Est au championnat de France UNSS qui s’est déroulé à Rosny sous Bois (Académie de Créteil) du 15 au 17 mai.

Mais au fur et à mesure que ce championnat approchait, les choses se sont petit à petit compliquées : blessures ou impossibilité d’y participer ont fait qu’un seul de lutteurs ayant participé au championnat inter académique a pu venir. L’équipe a donc été complétée par quatre lutteurs néophytes. Autant dire que nous ne donnions pas cher de nos chances en arrivant le jour de la compétition. Mais c’était mal connaître nos élèves. Dans la poule de classement, ils ne s’inclinèrent que contre les normands d’Alençon. Puis la demi-finale les opposa aux futurs vainqueurs du lycée pyrénéen de Lascazères composée de lutteurs chevronnés. En s’inclinant, nous nous qualifions cependant pour la « petite finale ». La médaille de bronze devenait accessible. Mais là encore, les choses étaient mal engagées au moment de lutter contre les Réunionnais de Saint André. Mais nos lycéens voulaient cette médaille ! Malik Mejidov engagea les hostilités de la meilleure des façons et apportait la première des trois victoires nécessaires. Puis après un âpre combat, Ramza Taramov offrait une deuxième victoire indiscutable au lycée Le Corbusier. Le plus chevronné de tous, Khassan Evloev chercha a « assuré » mais se fit sanctionner à quelques secondes de la fin de son combat et s’inclina sur le plus petit des scores. Rien n’était encore acquis, d’autant plus que le quatrième combat était celui que nous craignons le plus car Vilson Ismaïli, blessé la veille, n’était pas en mesure de défendre ses chances à quelques minutes de la rencontre. Au dernier moment, il décida quand même d’aller au combat. Bien lui en pris car il disposa très rapidement de son adversaire en évitant de « réveiller » sa blessure. Le bronze était acquis ! Dylan Kaneb disputa très sérieusement le dernier combat sans enjeu contre un adversaire plus lourd que lui de 10 kilos. Il mis toute son énergie en jeu et ne s’inclina lui aussi qu’à la fin de son combat. Mais l’essentiel était acquis : l’équipe du lycée Le Corbusier se retrouvait à nouveau sur le podium national deux ans après le dernier titre. Ramza Khalidov complétait l’équipe en tant que « Jeune Officiel » et a très bien rempli son rôle de « grand frère » auprès de ses camarades.

L’étalement de la compétition sur 3 jours nous a laissé le temps de faire un petit déplacement à Paris qu’aucun élève n’avait visité auparavant. Médaille et photos des grands lieux touristiques de la capitale devraient laisser un bon souvenir à nos lutteurs.

Un peu de malchance, un peu de relâchement parfois lors des entraînements ont privé nos lutteurs de quelque chose de mieux que cette troisième place que personne n’attendait cependant et qui nous donne entière satisfaction. Il restera à confirmer l’an prochain et à gagner notre billet pour essayer de faire un peu mieux du côté de Tarbes.

Remerciements à toutes les personnes qui nous ont encouragés depuis des années : le personnel de direction, les membres du club « Olympia » de Schiltigheim, mais aussi les collègues François, Christophe, Gilles, Jérôme, Lionel et le service technique du lycée, Gérard, Marie-Laure, Sylvie, Samir, Régine, Pascal, Silvère, Jacky, … et tous ceux que nous oublions de citer ici

Didier Mailfert, Professeur d’EPS

 

Le projet COP 21, entamé courant mars avec l’accueil au CDI d’une exposition « Le Climat en danger », s’est clôturé jeudi 24 mai par une simulation de négociations climatiques.

Initié par le Planétarium & Jardin des Sciences de l’université de Strasbourg, ce projet a réuni nos élèves de 2GT2, 2GT3 et 2GT4 et une classe du lycée Jean Monnet de Strasbourg. Durant tout le troisième trimestre, les élèves ont pris la peau des différents acteurs d’une négociation climatique : les ambassadeurs des pays représentés dans la commission, les lobbies et ONG défendant leurs intérêts, les membres organisateurs de la COP ainsi que le groupe médias. Ils ont complété des fiches de synthèse avec les données climatiques sur chaque Etat, avant de réfléchir à des propositions qui ont été discuté lors de la simulation.

M. Feidt, proviseur du lycée, puis M. Dreyssé, directeur du Jardin des Sciences, ont introduit la journée. Celle-ci s’est déroulée sous la forme d’un jeu de rôles reproduisant la structure de négociations climatiques avec ses procédures : travail en commissions « Adaptation » et « Atténuation », négociations des lobbies, puis vote en Assemblée générale. Les élèves ont ainsi échangé et débattu autour de questions éthiques et citoyennes liées au climat, tout en s’initiant aux processus démocratiques de prise de décision. Le groupe médias s’est chargé d’alimenter un fil Instagram durant toute la journée (https://www.instagram.com/strascorbucop/).

A la fin de la journée, les élèves ont pu remettre leurs résolutions à M. Hamm, adjoint au maire d’Illkirch chargé de l’écologie et des espaces verts et naturels.

Aurélie Roche, professeur documentaliste

A lire dans les DNA du samedi 26 mai : « Négociateurs en herbe »