Projets

Championnat de France UNSS de Cross : le trophée du fair play pour les élèves du lycée Le Corbusier

Le cross est la discipline « phare » de l’UNSS. Il est pratiqué dans la quasi totalité des collèges et lycées en France et bien souvent le traditionnel « cross d’établissement » y est organisé à l’automne. Puis arrivent les championnats départementaux et régionaux qui donnent accès à la plus grande fête sportive scolaire de l’année : le championnat de France UNSS de cross. A partir des championnats départementaux, près de 300 000 élèves étaient engagés sur les différents cross cette année. Le samedi 26 janvier, les 2 000 meilleurs -soit près de 300 équipes- se sont donnés rendez-vous à Bordeaux pour y représenter leurs académies respectives.

Qu’importe le résultat -nos élèves de la section professionnelle terminent 24èmes sur 42 équipes- nos  lycéens sont montés sur le podium pour se faire remettre le trophée du « Fair Play » par Madame Constantini, directrice nationale de l’UNSS.

Cette récompense a été attribuée par un jury d’adultes présents à ces championnats. Des critères sportifs et extra-sportifs ont été pris en compte pendant les deux jours de compétition : Respect des adversaires et des adultes sur les différents lieux, comportement dans les hôtels et lors des différentes réunions, convivialité et attitude générale, entraide et motivation…

Après les formalités administratives et une rencontre avec le recordman du monde et champion olympique du saut à la perche Renaud Lavillenie, nos lycéens ont pu participer à différents ateliers sportifs mis en place par les organisateurs. Puis, mal orientés vers l’hôtel, ils ont du rebrousser chemin avant de croiser l’actrice Elodie Fontan (actuellement à l’affiche dans le film « Qu’est ce qu’on a fait au bon dieu » ou dans la série « Clem » à la télévision) qui participait le jour même au spectacle des « Enfoirés » à Bordeaux. Une photo avec elle leur a redonné le sourire avant d’entamer une petite visite de la ville. De retour à l’hôtel, nos élèves ont « assuré le show » : piano avec des petits collégiens, billard, compte-rendus de leurs situations de « potaches » au lycée, histoires drôles… Tout ceci a fait qu’ils se sont attirés la sympathie des différentes équipes. Puis dans le bus bondé qui devait nous emmener manger, il n’a fallu leur demander qu’une fois de descendre pour laisser les plus jeunes aller dîner les premiers. C’est donc en transports en commun, guidés par un accompagnateur de l’organisation qui s’est perdu (!!!) qu’ils sont arrivés les derniers au repas avec près de deux heures de retard, mais toujours avec le sourire.

Le lendemain, pendant les courses, ils ont continué à avoir un comportement exemplaire : esprit d’équipe, solidarité, encouragement des collégiens avec qui ils étaient à l’hôtel… Tout ceci a fait que de nombreux collègues et responsables de l’organisation ont proposé l’équipe du lycée pour être nommée pour le trophée du « Fair Play ». Mais ce n’est qu’au moment où le speaker les a appelés sur le podium, sous les applaudissements de 2000 personnes, qu’ils ont pris conscience de ce que représentait cette récompense, une première tous sports confondus pour le lycée Le Corbusier. Et rien n’était acquis d’avance car 280 à 300 équipes d’établissements français étaient présentes à Bordeaux pour se disputer ce trophée !

Six élèves seulement constituaient l’équipe engagée dans le championnat des lycées professionnels : Achraf Barakat, Aboubacar Condé, Mohamed El Kourani, Hayk Hovhannisyan, Salimou Kourouma et Byem Mikoko. Mais il faut y associer tous ceux qui ont participé aux autres championnats : Faissal Ballo, Oumar Barry, Alpha Camara, Ousmane Koita, Adelrraouf Teggar. Tous ont su représenter dignement le lycée, mais aussi leurs camarades lors de chaque sortie.

Le résultat de ces élèves résulte certainement en partie du fait qu’ils ont pu participer au cross d’établissement organisé au mois de novembre. Ce trophée du « Fair Play » est donc a partager avec toute la communauté scolaire du lycée : la direction qui a soutenu et encouragé ce cross d’établissement, les responsables de la ville et du Crédit Mutuel d’Illkirch qui nous ont fourni du matériel, mais aussi Lionel et l’équipe des agents qui ont été disponibles pour nous faciliter la tâche lors de la mise en place du parcours, les infirmières qui n’ont pas chômé le jour de la compétition, tous les collègues des deux sections et les personnels qui ont été présents sur le parcours pour encourager, soutenir et orienter les coureurs… Sans oublier tous les élèves qui ont pris part à la course dans un très bon état d’esprit.

Les accompagnateurs

 

 

Un projet pluridisciplinaire Arts appliqués, électricité et EPS a regroupé deux classes de la section « électricité » du lycée Le Corbusier : les C1 ROE et les 2P MEL, soit  près de 40 élèves

Juste avant les congés de Noël, les élèves ont été invités par le lycée à assister à un spectacle de cirque. Le projet avait pour but, d’une part de leur proposer une « ouverture culturelle », et d’autre part, de les préparer à devenir à leur tour artistes circassiens. Dans le cadre du programme « Noël en piste », organisé par l’association « Graine de cirque », 37 élèves ont donc assisté à une représentation sous chapiteau chauffé de la compagnie franco-suédoise « Lazuz » où acrobaties et jongleries se sont succédées pendant plus d’une heure.

Un acrobate et un jongleur ont captivé le public essentiellement scolaire qui garnissait toutes les travées du chapiteau. Leur dialogue corporel fait tour à tour de complicité et d’opposition, d’équilibre et de rupture, de confort et d’inconfort, d’humour et de rigueur… a montré qu’on ne s’impose pas artiste de cirque du jour au lendemain.

Quelques jours auparavant, des artistes de l’association « Graine de cirque » étaient venus au lycée pour rencontrer nos élèves, les sensibiliser au spectacle qu’ils allaient voir, mais aussi pour leur permettre de faire une première immersion dans le monde du cirque en leur faisant pratiquer quelques exercices de jonglage.

Ce projet « AVL » est fortement imbriqué à un projet auquel participeront les élèves : à partir du mois de février en effet, un projet « ACMISA » suivra et leur permettra, pour les uns de préparer quelques petits numéros de cirque qu’ils présenteront lors de la «Journée portes ouvertes» du lycée, et pour les autres, de mettre en scène par des jeux de lumière la production de leurs camarades lors de ces numéros. Tout ceci sera encadré par les enseignants des classes mais aussi par des professionnels du monde du spectacle. Une artiste, Sandrine Binet, initiera les élèves de « C1 Elec » à quelques numéros de cirque, tandis que la classe de « 2P Mel » se rendra au théâtre du Maillon pour y rencontrer les techniciens qui les initieront à des techniques d’éclairage devant mettre en valeur le spectacle qui sera proposé.

Les enseignants accompagnateurs

Ce projet bénéficie du soutien financier issu de la dotation culturelle de la Région Grand Est via l’AVL 2018/2019 (Animation vie lycéenne), et de celui du Rectorat via le dispositif « Gip-Acmisa ».

Les élèves de la classe de 1ère L ont eu la chance de rencontrer l’écrivain Franck Pavloff le mardi 29 janvier pendant 2 heures au CDI 

« La dictature c’est la pensée unique, je suis là pour vous dire que c’est à vous de choisir la couleur qui vous plaît » leur a expliqué Franck Pavloff, auteur d’un trentaine d’ouvrages et très connu pour son livre « Matin brun », qui décryptait déjà au début des années 2000 les ressorts de la montée progressive d’une dictature. Véritable plaidoyer contre la pensée unique, publiée en 1998 et vendue à deux millions d’exemplaires, l’histoire décrit en effet les petites compromissions de chacun, qui peu à peu font accepter l’inacceptable, en l’occurrence la dictature d’un État fasciste…

Avec Mme Brinette et Mme Ory, les élèves avaient travaillé plusieurs semaines consécutives à partir de cette nouvelle, pour concevoir un journal sur les actualités qui selon eux font malheureusement écho au propos de la nouvelle de Pavloff. Ainsi, pour préparer la rencontre avec l’auteur, et s’essayant à différents genres journalistiques, ils s’étaient intéressés à des faits d’actualité en lien avec la manipulation de l’opinion, des persécutions de minorités, la montée d’idées extrêmes et les différentes formes de totalitarisme dans le monde, le phénomène de « servitude volontaire » aussi…

Ils ont remis l’édition originale de ce numéro du « QuotiBrun » en main propre à l’écrivain qui a  alors engagé la discussion en prenant appui sur leurs articles, provoquant le débat  sur les événements actuels en France et à l’étranger, s’interrogeant avec eux aussi bien sur les questions liées aux réseaux sociaux, la surveillance et la géolocalisation, la défense des droits fondamentaux, la méfiance à l’égard des médias, la crise des gilets jaunes, l’homophobie, le racisme et les préjugés sexistes présents dans nos sociétés…  Tout au long des discussions, il les a invités à ne jamais se désintéresser de l’actualité, à rester vigilants et à toujours chercher à barrer la route à l’injustice et à toutes formes de dictatures.

Cet échange a été programmé dans le cadre de la centaine de « Rencontres d’écrivains » que l’académie de Strasbourg, service de la Daac, organisait durant cette semaine du 28 janvier au 1er février.

 

 

 

Durant le mois de novembre, les sorties et rencontres théâtrales se sont succédées pour la classe de 2PTEB. Ces élèves ont en effet la chance de faire partie cette année d’une

classe à Projet Artistique et Culturel centrée sur la représentation théâtrale.

Ce dispositif est soutenu par la DAAC de Strasbourg et est réalisé en partenariat avec le TNS.

Guidés par Samir Boumahres, professeur de lettres-histoire, Stéphanie Evrard, professeur d’arts appliqués et Aurélie Roche, professeur documentaliste, les élèves sont amenés à confronter des textes littéraires et des tableaux ayant fait polémique. Ce travail d’analyse aura pour concrétisation le tournage de saynètes, à la manière de la mini-série d’Arte, « A musée vous, à musée moi ». Toute la classe bénéficiera des conseils avisés de Vincent Arot, comédien au TNS, pour l’écriture et la mise en scène de leurs vidéos.

Jeudi 8 novembre, les 2PTEB ont entamé le projet par la découverte des ateliers des décors du TNS, à Illkirch. La visite guidée, dirigée par Christian Hugel, responsable de projets, a été une vraie source d’inspiration pour nos élèves.

Par demi-groupes, les 14 et 20 novembre, ils ont ensuite pu assister à la pièce « Les terrains vagues » au TNS. L’occasion pour les élèves d’avoir un magnifique exemple de scénographie et d’en tirer parti pour créer leurs propres mises en scène.

Finalement, toute la classe a eu la chance d’accueillir le 22 novembre Béatrice Dedieu, chargée des relations avec le public enseignant au TNS, Genséric Coléno-Demeulenaere, qui interprétait le personnage de Laszlo, et Quentin Maudet, régisseur général du spectacle. Cette rencontre a permis aux élèves d’exposer toutes leurs questions sur le spectacle et d’affermir encore leurs propres projets.

Depuis, ils progressent dans la production de leurs clips vidéos ! Au programme avant les congés de Noël : synopsis des scènes et écriture des dialogues :

 

Retour sur le sorties d’intégration 2018  : une belle réussite !

Après une « année blanche » où les sorties d’intégration n’ont pas pu avoir lieu pour des raisons financières, ces séjours dans les Vosges ont pu reprendre au mois de septembre. Ce projet particulièrement soutenu par Monsieur le Proviseur vise à permettre à tous les élèves de seconde de se retrouver pendant trois jours hors du lycée pour apprendre à se connaître, à vivre ensemble, mais aussi à côtoyer les enseignants et les personnels administratifs et techniques de l’établissement. Ainsi, se sont près de 230 élèves nouvellement arrivés au lycée Le Corbusier qui ont été concernés. Cinq sessions ont été organisées cette année, réunissant à chaque fois de 40 à 55 élèves de deux classes : une de la section professionnelle et une autre de la section générale.

** A découvrir : le blog des élèves d’ICN, encadrés par M. Jost : https://sortiesalmcorbu.webnode.fr  **

Ces sorties sont constituées de deux parties : deux jours dans le Vosges, à Salm, et un jour à Illkirch.  Le séjour à Salm est consacré à des activités culturelles (visite du château de Salm, jeux, quizz…) et sportives (VTT, marche, course d’orientation, tir à l’arc…). Des groupes présents dans les Vosges ont ainsi participé de façons originale à la « Journée Nationale du Sport Scolaire » du 26 septembre tout comme leurs camarades restés au lycée. Pour apprendre à mieux se connaître, nos élèves sont aussi conviés à participer aux nombreuses tâches qu’impliquent la vie en collectivité : préparation des repas, vaisselle, nettoyage des locaux… L’accent est également mis sur les règles qu’impliquent la vie en collectivité : respect des camarades, des horaires et des locaux, entraide…

Concernant la journée passée à Illkirch, une initiation au rugby est proposée à tous, en partenariat avec le club local, le CRIG, qui soutient aussi la section sportive du lycée créée il y a quelques années. Une information sur « la santé et l’alimentation » est également au programme. Dans le cadre d’un projet « AVL » (Animation de la Vie Lycéenne) mis en place par le service de santé scolaire et  quelques enseignants (PSE, gestion, EPS, Arts Appliqués, langues vivantes…), cette action se termine par un repas pris en commun au restaurant scolaire du lycée.

Cette année, les adultes qui ont encadrés ces sorties ne peuvent que se féliciter de la bonne tenue des différents groupes. La participation a été très satisfaisante, aucun problème de comportement n’est à signaler et l’implication de tous les élèves a été constante. Tous ont été actifs dans la réalisation des tâches demandées ; les relations entre eux, mais aussi avec les adultes présents ont été cordiales… Voilà qui laisse présager de belles années en perspective pour ces élèves au lycée Le Corbusier. Un des objectifs mis en avant dans le projet d’établissement, le « vivre ensemble », nous paraît avoir été largement atteint avec cette nouvelle promotion d’élèves de seconde !

Au cours de l’année scolaire, d’autres actions réunissant les élèves de deux classes ou plus seront menées en fonction des circonstances : cross d’établissement, sorties culturelles (théâtre, cinéma…), visites, JPO…

Les adultes présents lors de ces différentes sorties tiennent à remercier la direction de l’établissement sans qui cette action au profit de nos élèves ne pourrait avoir lieu. Mais nous remercions également le service de santé scolaire, le service technique qui s’est chargé de toute la logistique concernant les véhicules et le retour des VTT, ainsi que tout le personnel de l’intendance et de la cuisine, toujours disponible et compréhensif quand arrivent les inévitables petits « couacs ». Enfin, merci aussi à nos partenaires du CRIG sans qui l’initiation au rugby ne pourrait avoir lieu.

                            Didier Mailfert, pour les enseignants participants

Mercredi 14 novembre, à l’initiative des professeurs d’EPS, le lycée a organisé un cross dans l’enceinte de l’établissement.

Cette année, le lycée Le Corbusier a renoué avec une tradition qu’il était inimaginable autrefois de ne pas organiser dans un établissement scolaire : le cross du lycée. Les choses ne sont plus faciles à mettre en place car les diverses autorisations à demander, les services de secours à informer et à convoquer, la désorganisation qu’un tel événement peut provoquer dans un lycée comme le notre font que ces manifestations festives tendent à se réduire. Mais très soutenus par la direction du lycée, quelques enseignants ont relevé le défi. Bien leur en a pris car pour une « première » depuis une dizaine d’années et à part quelques évènements imprévisibles, les choses se sont bien passées. Les principaux objectifs de ce cross étaient de permettre à nos sportifs de se dépasser lors d’une épreuve sportive, puis de continuer ensuite lors des différentes compétitions scolaires où le lycée est très présent depuis plusieurs années. Mais nous voulions aussi regrouper une nouvelle fois les élèves qui s’étaient déjà croisés en début d’année lors des sorties d’intégration à Salm ou au lycée.

Ce sont donc près de 300 élèves qui ont pris part aux deux courses -une pour les filles et l’autre pour les garçons- proposées au retour des vacances de la Toussaint. Les élèves de toutes les classes de seconde et du MOAF, ainsi que les lycéens de première année CAP ont été libérés de cours pour participer aux épreuves, rejoints par les volontaires des autres classes.

Pour faciliter l’organisation du cross, un parcours avait été tracé dans l’enceinte du lycée. Les participants avaient à cheminer entre les nouveaux bâtiments sur une distance de près de 3,5 kilomètres. Les deux courses se sont déroulées dans les premiers jours de l’automne et dans des conditions atmosphériques quasi idéales. Peu de problèmes de santé ne sont à déplorer, à part l’un ou l’autre élève ayant trop forcé pendant les courses. Tout au long du parcours, des enseignants aidés par les lycéens dispensés étaient chargés d’orienter les coureurs dans la bonne direction et d’alerter les secours en cas de malaise.

Les deux courses de l’après-midi se sont déroulées dans une très bonne ambiance. Chez les filles, chacune a couru selon ses possibilités afin de tenter de gagner mais aussi pour faire triompher sa classe car un classement « interclasses » était proposé Chez les garçons et sur un parcours un peu plus long, quelques lycéens n’ont pas jouer le jeu à fond et ont préféré marcher plutôt que de courir. Mais les meilleurs nous ont proposé un sprint final de très bon niveau et les deux premiers n’ont pu être départagés.

Pour organiser ce cross, nous avons dû solliciter toute la communauté éducative de l’établissement. Soyez en tous remerciés : les collègues et les CPE bien sûr, la direction du lycée qui nous a une nouvelle fois fait confiance, mais aussi tous les autres personnels : Le service de santé scolaire, l’intendance et l’équipe de la cuisine qui a mis à notre disposition des boissons et une petite collation pour les élèves… Nos remerciements vont aussi à Lionel et aux agents qui nous ont apporté une aide précieuse et efficace. Enfin, nous n’oublierons pas les représentants du Crédit Mutuel d’Illkirch qui nous ont soutenus en nous envoyant les dossards des coureurs.

Les organisateurs 

Les résultats :

Résultats intégraux garçons 

Résultats intégraux filles

  • Individuels :

Garçons :

1° : CONDE Aboubacar C1 ELE et LESEUX Sylvain 2 GT4

3° : BARAKAT Achsraf C1 PRA

4° : BRECHENBACHER Lucas 2 GT5

Filles :

1° : SCHMITT Alicia 2 GT5

2° : SCHLUR Jade 2 GT5

3° : BASRI Hanaa 2 GT2

  • Par équipes

garçons  (5 coureurs) :

1° : 2P TEB, 119 points

2° : C1 ELE, 120 points

3° : 2 GT5, 121 points

Filles :

1° : 2 GT5, 33 points

2° : 2 GT1, et regroupement des volontaires des classes de 1°, 63 points

4° : 2 GT2, 95 points

Section professionnelle (4 coureurs) :

1° : C1 ELE, 58 points

2° : 2P TEB, 73 points

3° : 2P MEL, 125 points

 

Encore une belle édition des « Coulisses du bâtiment » :

le lycée a accueilli près de 2000 visiteurs sur 2 jours

Jeudi 11 et vendredi 12 octobre ont eu lieu deux très belles journées de portes ouvertes, durant lesquelles le lycée a accueilli et guidé près de 2000 visiteurs, majoritairement des collégiens et écoliers, dans le cadre des Coulisses du bâtiment 2018  : des visites-guidées de chantiers, des rencontres avec les élèves et étudiants formés aux au lycée, des activités de découverte des métiers du BTP dans les ateliers… !

Une fois de plus, le Lycée Le Corbusier a su faire preuve d’ouverture et d’engagement au service de la promotion d’une partie de ses filières de formation et valoriser les métiers du bâtiment et des travaux publics.

Cet événement a pu voir le jour grâce à l’engagement des étudiants de BTS de génie civil et de leurs enseignants ainsi que du personnel technique du lycée qui ont oeuvré à la préparation et la mise en oeuvre de ces deux journées en partenariat avec la Fédération française du bâtiment – FFB.

 

 

Quelques jours avant les vacances, c’était  « Peace & Lobe » pour nos élèves du Lycée Le Corbusier et quelques classes des lycées Gutenberg et Alexandre Dumas !

Proposés pour la 2ème année consécutive par la Plateforme des musiques actuelles Grand Est dans le cadre de la campagne de sensibilisation HEIN?! et du mois de la gestion sonore en Alsace, quatre spectacles en deux jours ont été donnés à l’amphithéâtre les lundi 15 et mardi 16 octobre derniers, permettant ainsi à 550 élèves des 3 lycées d’Illkirch de bénéficier du concert et des précieux conseils donnés par les artistes !

« Peace and Lobe », c’est un concert sur l’histoire des musiques amplifiées, du blues jusqu’à la musique électronique en passant par le jazz, le rock, le disco et même le rap. Mais il distille aussi avec habileté des messages de prévention contre les risques auditifs.  Alternant vidéos musicales, temps parlés et interactions avec les élèves, Rachid Wallas et Dj Spaig ont captivé les jeunes en leur racontant l’histoire des musiques actuelles, mais aussi en leur expliquant avec pédagogie, et un certain sens de l’humour, ce qu’est un son amplifié (fréquence, volume, timbre, décibels et traitement sonore), en leur décrivant encore au passage le fonctionnement de l’oreille et les traumatismes possibles à l’écoute de musique trop fort (surdité transitoire, surdité définitive, fatigue auditive) et en leur donnant des conseils avisés pour une meilleure gestion du son au quotidien (temps d’exposition à respecter, protections auditives sur le marché, dépistage possible…). Des bouchons d’oreille en mousse ont même été distribués à l’issue de chacun des spectacles !

Le lycée remercie tout particulièrement Pierre Poudoulec, notre intermédiaire avec le porteur de l’action : musiquesactuelles.net
Les financeurs sont : l’Agence régionale de santé – ARS Grand Est, la Région Grand Est et le Département du Bas-Rhin.
Sont également partenaires : Agi-Son et l’Autre Canal de Nancy.

Laetitia Ory, professeur documentaliste

 

Une nouvelle expo et un concours !
« Dessins de presse d’Adrià Fruitós, artiste engagé »

Du 8 octobre au 15 novembre 2018 au CDI

Une exposition de 8 de ses oeuvres parues dans la presse, afin de questionner l’actualité par l’illustration de presse et découvrir le style incomparable de cet artiste.

Avec une sélection de livres et d’articles de presse en lien avec chaque thème abordé par ses illustrations, l’exposition permet aussi à chaque visiteur de participer à un concours : élèves et personnels sont invités à proposer leurs propres légendes sous les illustrations d’Adrià Fruitòs ! De nombreux lots sont à gagner pour les plus inventifs.

Qui est Adrià Fruitós ?

Il fait partie de la relève des dessinateurs presse, et il est l’un des plus talentueux de sa génération.
A seulement 34 ans, installé à Strasbourg depuis une dizaine d’années, il travaille pour la presse nationale et internationale. Il a suivi des études d’art à l’école « La Massana » de Barcelone et à  l’ ESAD de Strasbourg.  Sa carrière a démarré à Barcelone en tant qu’illustrateur pour la jeunesse.
Ses clients sont par exemple The New York Times, Le Monde, Libération, Revue XXI, The Daily Telegraph, L’Obs, Les Inrocks, Sciences humaines….
Ses images sont fortes et belles, d’une lecture rapide et d’une efficacité redoutable.  Il crée des illustrations aux messages politiques forts. Symboles, humour et palette de couleurs très contrastée sont la signature
de cet artiste à l’esthétique graphique immédiatement identifiable. Interview à découvrir ici >>Exposition du 8 octobre au 15 novembre au CDI, grâce à nos partenaires Tout le Bas-Rhin , Club Presse Strasbourg Europe et Clemi Strasbourg