Pour la seconde année, les diplômes se réunissent en 2017 autour d’axes de recherches collectives. Quatre laboratoires ont ainsi émergé des problématiques des étudiants et des partenaires de terrain, autour de la pédagogie, du soin, de l’engagement citoyen et des stratégies territoriales — en partenariat avec le Vaisseau, les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, la Maison du Jeune Citoyen de Schiltigheim, l’Agence Destination Tourisme d’Alsace et Horizome.

 >>  Téléchargez les mémoires dans la liste ci-dessous !

Pédagogies et Pratiques 

L’agriculture urbaine en résilience, Sophie Chialva
Sans tambours ni trompettes — Jouer de ses gammes, Célia Galipaud
Sans tambours ni trompettes — Prêter l’oreille, Léna Vercellone
Dégustons la ville, Pauline Molina
Enfance, sexualité et tabous, Thomas Huard
Peut-être, Juliette Ganteille
Vieux Jeu, Antoine Jakubczak

Design+Soin 

Du corps à l’ouvrage, Elín-Margot Höskuldsson et Maëva Tobalagba
Voyage Anatocosmique, Suzanne Husson et Agathe Tabeaud
Dossier d’un patient en transition, Mathilde Richard et Aurélie Roure
Le silence des organes
, Aurélie Roure
Vers un dialogue adolescent, Mathilde Richard

Urbanité Engagée

Le théâtre du commun, Florent Alexandre
Cartopolis, Koulma Bilger
Co-habitat, Pétronille Camphuis
Sur les pavés, la lettre, Solène Dietz
Place aux femmes, Morgane Marin

Territoires Sensibles

Pour un voyage stimulant, Tristan Gendre
Un urbanisme vert au port du Rhin, Audrey Laurent
Créer dans la relation, Morgane Ratton
Silence(s), Ibrahim Senol
Les villes parlantes, Mélodie Valverde

Les labos de l’InSituLab 2016-2017

Depuis maintenant trois ans, l’InSituLab, DSAA de l’Académie de Strasbourg, développe les projets de diplôme en groupes de travail sur leurs recherches de design — autour de la pédagogie, du soin, de l’engagement citoyen et des stratégies territoriales — en partenariat avec le Vaisseau, les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, la Maison du Jeune Citoyen de Schiltigheim et l’Agence Destination Tourisme d’Alsace.

=

Le labo Territoires sensibles est constitué de Mélodie Valverde, Audrey Laurent, Jean-Denis Tridon, Ibrahim Senol, Tristan Gendre et Morgane Ratton. Sous la direction de Danielle Martin et Nicolas Couturier, notre objectif est de mener une enquête sur le réseau de notre partenaire principal, l’Agence du Développement du Tourisme (ADT).

Aller sur le site du Labo TERRITOIRES SENSIBLES

Nous , Koulma Bilger, Morgane Marin, Pétronille Camphuis, Solène Dietz et Florent Alexandre, sommes Urbanités Engagées. Notre laboratoire a la volonté de mettre à contribution nos énergies en fabriquant des outils adaptés à des contextes et à des territoires particuliers pour étudier la citoyenneté et le pouvoir d’agir. Où ça ? Dans l’espace public, l’espace commun à tous pour y être ensemble, égaux, libres et créatifs. Notre rôle en tant que designer est donc d’intervenir dans l’espace public pour questionner l’implication de chacun.

Aller sur le site du Labo URBANITÉ ENGAGÉE

Le labo Pédagogies et Pratiques rassemble sept étudiants portés par une même envie. Celle d’envisager l’éducation et la médiation par le biais de la pratique et de l’expérimentation, de découvrir des formes de pédagogies alternatives basées sur la manipulation ludique et sensorielle.
Le labo est renforcé par un partenariat avec le Vaisseau, un centre de découverte des sciences et des techniques pour enfants. Cette étroite collaboration lui permet d’investir le LAB’OH, un espace d’expérimentation autour de la créativité, un cadre privilégié pour mener des “ateliers curieux” tout au long de l’année.
Ces ateliers sont l’occasion pour chacun des étudiants d’interagir avec les enfants mais aussi leurs parents, de valider ou d’infirmer des hypothèses, de tester des micro-projets, d’inclure l’usager dans un processus de création itératif.
Les membres des ateliers curieux pourront ainsi nourrir leur projet de diplôme respectif. Ceux-ci questionnent des thématiques très diverses, allant de l’initiation vidéoludique à l’agriculture urbaine, en passant par la médiation scientifique, l’éducation sexuelle, la pratique musicale alternative ou encore le tourisme sensoriel. Malgré tout, ces étudiants sont toujours liés par l’ambition commune d’expérimenter autour de nouvelles formes de pédagogies.
Avec _ Léna VERCELLONE et Célia GALIPAUD _ Sophie CHIALVA _ Juliette GANTEILLE _ Antoine JAKUBCZAK _ Thomas HUARD _ Pauline MOLINA
Sous la direction de _ Cécilia GURISIK _ Bruno LAVELLE _ Carmen PRINCELLE

Aller sur le site du Labo PÉDAGOGIES ET PRATIQUES 

S’ancrant au cœur de l’hôpital, le labo Design+Soin permet de préfigurer le projet d’un tiers-lieu dans un espace hospitalier.
Les 6 étudiantes, Aurélie Roure, Mathilde Richard, Elìn Ármannsdótir, Suzanne Husson, Agathe Tabeaud et Maëva Tobalagba, testent  les modèles possibles, tant en terme d’espaces, de besoins de ressources, de modèle économique, de rayonnement vers l’extérieur… à partir de leurs projets de diplôme orienté vers un design du soin.
Des images, des usages possibles se dessinent au fur et à mesure lors d’immersions et d’ateliers. Ces expériences pourront permettre l’écriture d’un projet institutionnel à développer sous forme de commande ou d’appel à projet. Sous la direction de Nicolas Couturier, Cécilia Gurisik et Jean Obrecht, 
En collaboration avec la Fabrique de l’Hospitalité

Aller sur le site du Labo DESIGN+SOIN