Atelier Gégé – L’Epicerie

   L’Atelier Gégé est un groupe de quatre étudiants en design social. A la fois graphistes, concepteurs d’espaces ou d’objets, ils sont à l’origine d’un projet d’épicerie. Ce groupe d’étudiants est désireux de travailler autour de valeurs qui touchent à l’échange, le partage, et la communication.

 

Exploration de la commune de Bernwiller


Appréhender les lieux et rencontrer les habitants

L’atelier Gégé débarque

Les membres de l’Atelier arrivent sur les lieux pour découvrir et appréhender le terrain. Ce collectif de designers enthousiastes investit la commune de Bernwiller.

Présentation de l’histoire d’Ammertzwiller

L’adjoint au maire présente avec passion son village, pendant que les designers écoutent avec attention dans une salle du presbytère. À la suite de cet échange, et de la visite du lieu, l’atelier NA invite les étudiants à visiter le village dans la remorque d’un tracteur agricole conduit par Charly. Des sensations fortes, des rires et de la bonne humeur.

Les designers arrivent à Bernwiller par la voie verte, devant l’ancienne mairie de la commune.

 

Direction la maison Henner puis rencontre avec Christelle et Michel 

L’atelier Gégé entend parler d’un projet prometteur proposant un lieu de vie commune ainsi qu’une épicerie en vrac. Deux organisateurs ont fait part de leur désir de créer ce lieu convivial qui rassemble les habitants et sert de place publique à la nouvelle commune. 

Rencontre avec le maire

La rencontre avec Philippe fut fructueuse et chacun des participants en a appris un peu plus sur l’autre et sur le projet en cours.

Tentative de communication avec les locaux

Des parents viennent récupérer leurs enfants et repartent dans l’instant, le temps de communication n’a duré que très peu de temps et l’atelier Gégé a récupéré peu d’informations.

 

Travail en amont


Préparer le projet avant d’investir les lieux

Un logo pour identifier l’Épicerie. 

Un logo et une typographie, c’est le point de départ de l’Atelier Gégé. 

Le but : aider les habitants à se projeter.  Les habitants de la commune se réunissent depuis maintenant quelques mois, pour la mise en place d’un commerce de proximité, inexistant à cette heure. 

Pour nous il s’agit de visualiser l’ADN, une image de « marque associative » pour une vision globale de notre projet.” nous précise l’un des designer de l’Insitu-Lab.   

L’Atelier Gégé souhaite pouvoir visualiser une idée, la faire évoluer, et surtout pouvoir communiquer à propos d’un projet en construction. 

L’Épicerie est une proposition d’habitants qui souhaitent voir se développer leur lieu de vie.

L’Atelier de designers compte bien s’approprier ces projets possibles et prototyper ces envies.   

 

 “Nous imaginons plusieurs support de communication : sac en tissu, tablier, un peu cliché pour une l’épicerie mais très fonctionnel, label BA, …  Par la suite nous mettons en place une application. C’est un prototype, mais elle aide à l’organisation et à la gestion des bénévoles, des produits, des commandes.

Bref de l’épicerie.”  

Les Gégé designers attendent maintenant avec impatience les premiers retours et les remarques des habitants de Bernwiller et d’Ammertzwiller.

Semaine de travail Insitu !


LUNDI : Le Grand Départ

C’est un jour particulier. L’Atelier Gégé, composé de Chloé, Hugues, Tom et Mélanie, arrivent à Bernwiller afin de mettre en forme, pendant une semaine, le projet qu’ils ont imaginé pour les habitants et l’Atelier NA. Après une rapide redécouverte de la maison Henner, ils prennent leurs repères et cherchent leur matériel. 

Le premier après-midi est ponctué de chants avec les enfants, de jeux et tout ça dans la bonne humeur. Ils posent leurs valises et montent leur « bivouac » dans la salle J.J. Henner. C’est là qu’ils passeront une grande partie de la semaine. 

L’équipe est consciente qu’elle est dans une période de calme avant la tempête car, l’Atelier NA qui les a invité, compte sur leurs analyses et leurs idées pour permettre aux habitants de cette commune de se projeter dans des futurs réalisations.

 

MARDI : Pas à Pas

Après une première nuit passée dans la salle Jean Jacques Henner, ils sont prêts à attaquer le travail ! Malgré un réveil un peu dur -tout comme le sol l’a été pour certains, la nuit passée – ils entament une mise en route quelque peu compliquée. Guillaume – un des membres de l’atelier NA- propose de faire un « energizer », un petit exercice ayant pour but de renforcer la cohésion de groupe mais surtout de réveiller tout le monde.

Gégé se sépare en plusieurs groupes de travail pour fabriquer les différents éléments qui composeront l’épicerie. Scie, aiguille, crayon et souris à la main, ils s’activent… Tout doit être fini pour Vendredi après midi, car ils ont prévu un test grandeur nature à la sortie de l’école.

Le soir ils assistent à une conférence en lien avec les Journées de l’Architecture de Strasbourg.

 

MERCREDI : Travail, Travail

Deuxième matinée … Le travail avance sur toutes les structures et prototypes qu’ils désirent montrer : cagettes, tabliers, présentoirs, petit comptoir …

Le soir, c’est repas chez l’habitant.. Cette soirée a réellement pu aiguiller leurs principes : toutes les informations qu’ils avaient recueillies ce sont avérées vraies.  Elles ont également permis de bien définir certaines incertitudes, comme par exemple, la gestion des produits dans l’épicerie, les dates d’ouvertures …  

C’est un moment de partage surprenant et agréable.

Les personnes rencontrées sont toutes impliquées dans la commune nouvelle. Ils ressortent de ce repas avec des souvenirs plein la tête et le ventre bien rempli.

JEUDI : Faire connaître le projet

À partir d’une affiche réalisée par leurs soins au préalable, ils ont créé un nouveau support de communication.

Il s’agit d’un flyers, permettant de faire connaître aux habitants l’envie qu’ils ont de tester leur dispositif d’épicerie : tester le lieu, tester les produits, tester la fréquentation… 

Bref,

Répondre aux questionnements existants et découvrir plus précisément quelles sont les attentes et les avis des habitant(e)s.   

En fin d’après-midi, ils se rendent à la sortie de l’école pour faire la promotion de cet événement. 

Les personnes rencontrées, sont intéressées, intriguées et cherchent à en apprendre plus sur le projet.

 

VENDREDI : Vite ! Tester in-situ

Jouer à la marchande à la sortie d’école demande beaucoup de préparation… Il faut aller chercher les produits au préalable chez un producteur contacté plus tôt dans la semaine, terminer tous les détails du présentoir et des cagettes, prévoir tout type de questions pour les éventuelles personnes intéressées et surtout expliquer la démarche globale du projet, avec les bons mots. 

Ils s’installent donc vers 16H pour proposer un espace épicerie aux parents et enfants à la sortie de l’école de Bernwiller, se plaçant à un endroit stratégique, passant, afin de gagner en visibilité. Les retours sont très intéressants : certains essaient de comprendre le fond du projet, pourquoi Gégé est là, et d’autres, encouragent et sont admiratifs devant le travail accompli cette semaine… beaucoup de retours positifs ! Certains n’ont toutefois pas prêté attention au projet par manque de temps et d’information, très certainement. La journée s’est fini par un concert du groupe Ma Pauvre Lucette, événement ayant permis de croiser certaines personnes aperçues plus tôt dans la journée. Cette soirée a renforcé davantage le lien social entre habitants et étudiants.

SAMEDI : Déambulation, c’est la fin !

Pour le dernier jour au village, et après une soirée bien agitée, ils découvrent tous les univers créés par les autres ateliers. L’atelier a hâte de présenter sa restitution mais appréhendent aussi le regard des habitants de la commune, et pour cause, ce projet d’épicerie est attendu !

Ils espèrent évidemment un retour positif d’un projet déjà en cours d’élaboration par certains bénévoles d’ailleurs présents lors de la présentation.

Le projet est accueilli avec succès, les habitants sont ravis, et à la fin de la présentation, montrent un réel intérêt pour la mise en place de cette proposition d’épicerie.

Et pour finir…


L’Atelier Gégé souhaite remercier tous les acteurs qu’ils ont pu rencontrer lors de ce projet !